Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2010

Un Sarkozy peut en cacher un autre

Sarkozy vient de rappeler devant des députes UMP qu'il ne pouvait faire que 2 mandats. C'est une façon de dire tout en ne le disant pas qu'il est candidat, d'annoncer sans l'annoncer sa candidature. Et une réponse à la candidature de Mme Royal. Une manière de lui dire : "Tu es candidate ? Ah ah, ben moi aussi, bécasse, et je te préviens, ça va pas être une partie de plaisir, ça va être ta fête, tu vas morfler, ma belle, je vais encore te mettre la pâtée..." C'est en gros ce que ça voulait dire.

Mais je ne suis pas là pour vous casser les couilles avec la candidature de Mme Royal, d'autres s'en sont chargés à ma place, et puis, franchement, Mme Royal, je m'en fous comme de mon premier pantalon (cette grande bringue au sourire froid comme la glace n'est qu'une petite ambitieuse sans talent et sans envergure ; le seul point positif à sa candidature, c'est qu'elle fout le bordel à gauche, sème la zizanie ; Mme Royal est nulle, mais c'est une sacrée fouteuse de merde...).

Le but de ce billet est d'empêcher les antisarkozystes primaires de dormir. De leur dire de ne pas se réjouir trop vite. Sarkozy peut faire un 3e mandat. Non, je n'ai pas bu, je ne suis pas bourré. Mes facultés intellectuelles ne sont pas altérées par l'absorption de je ne sais quelle boisson alcoolique. Je suis sobre comme ces gens qui ne boivent jamais de bière. Et je n'ai pas fumé d'herbe. Oui je le répète : Sarkozy peut faire un 3e mandat. Avec Manuel Valls en 2017. Ben oui. Qui se cache sous les traits de Manuel Valls ? Tout le monde sait bien que Sarkozy a un double. Et que son nom est Manuel Valls.

Manuel Valls, qui est plus royaliste que le roi, plus sarkozyste que Sarkozy. Rappelez-vous sa déclaration sur les "whites". C'était du Sarkozy dans le texte : "Belle image de la ville d'Evry... Tu me mets quelques blancs, quelques whites, quelques blancos..." (Voir la vidéo)

 

(Sources : Direct8, Rue89)

 

Incroyable d'entendre un mec de gauche parler comme ça. Après la droite décomplexée de Sarkozy, la gauche décomplexée de Valls. En l'écoutant, je me dis que Sarkozy aurait pu dire exactement la même chose. Pratiquement mot pour mot. Peut-être même que Sarkozy n'aurait pas osé dire ça. Il se dit "blairiste", Valls. Tu parles. Il est surtout sarkozyste ! D'ailleurs, c'est Sarkozy. Un Sarkozy qui ne serait pas né à Paris, mais à Barcelone, pas maire de Neuilly, mais d'Evry, et pas supporteur du PSG, mais du Barça !

 

Les commentaires sont fermés.