Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/03/2012

Vive le Sénégal !

Le président Abdoulaye Wade (bientôt 86 ans) qui reconnaît sa défaite dès le dimanche soir, avant même la proclamation définitive des résultats, avant même l'annonce officielle des résultats, qui dès le dimanche soir félicite son adversaire Macky Sall pour sa victoire, qui dès le dimanche soir appelle son adversaire pour le féliciter, alors je me pose la question : le Sénégal serait-il plus démocratique que la Côte d'Ivoire, et que les autres pays africains, tous les autres pays africains, le peuple sénégalais serait-il plus démocratique que le peuple ivoirien, les Sénégalais plus démocrates que les Ivoiriens, et donc la question : le Sénégal ne serait-il pas le pays d'Afrique le plus démocratique, la seule vraie démocratie en Afrique ?

En tout cas, Abdoulaye Wade (n'en déplaise à Jean-Luc Mélenchon), et j'en passe et des meilleurs, alors même si je ne connais rien l'Afrique, si je n'ai jamais mis les pieds

 

abdoulaye wade,sénégal,élection présidentielle

03/03/2012

Eric Laurrent

Elle sourit, lui aussi. Station balnéaire. Cabourg, Deauville, Carnac. En tout cas il y a la mer, et les mouettes dans le ciel est jaune. Un autocollant. Sièges en gros cuir, tableau de bord en bois. Deux cadavres dans le coffre un revolver à gants. Grand sourire. en arrière-plan. Anglais vacances. Pigalle. Un bar. Un bar enfumé, comme la plupart des bars. Un comptoir, avec des types accoudés au comptoir. A l'étage, un type en costume-cravate. Un type en costume-cravate, derrière un bureau. Sûrement le patron du bar, ou le gérant. Il y avait un pistolet dans le tiroir du bureau, un pistolet chargé, avec des balles dans le chargeur. En bas, un air de jazz, un vieux disque, et la fumée des cigarettes. Les tables vides. Les tables vides, sauf une, où un homme au chômage à moitié saoul se disait qu'il aurait mieux valu, qu'à bien y réfléchir, il aurait mieux valu une avocate ou plutôt que cette caissière, une autre table, où une prof, Mais c'est que, nous le savons bien, de tout ce qui pourrait, autrement dit, attendu que

et, partant,

un terrain où bâtir une maison qui pousserait comme une plante et ferait à son tour un enfant qui se donnerait la mort le jour où il apprendrait que sa fiancée feraient des feux dans la cheminée et des gâteaux dans la cuisine un sapin et des cadeaux des oeufs dans le jardin en mai juillet le tour de France en regardant

 

08:00 Écrit par marronnier dans Fiction, Société | Tags : biscuits, car | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |