Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2011

sexeboxe

C'était bien, vingt-deux orgasmes en dix

 

 

7 centimètres

 

 

smes que leurs consœurs de l’Ouest - A tel point qu’aujourd’hui elles se disent ouvertement nostalgiques du régime com

 

 

 

08:00 Écrit par marronnier dans Aphorismes | Tags : ovomaltine, lesgrandesgueules | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/11/2011

Il y a trop de femmes dans les tours

france info,france inter,europe 1,féminisme

Il serait temps qu'elles laissent leur place aux hommes, qu'elles leur ont dérobé et qu'elles doivent maintenant leur rendre sans protester comme on rend une voiture volée à son propriétaire. Qu'elles comprennent que leur présence n'est pas indispensable dans les salles de rédaction. (...)

Elles sont la honte de la profession. Elles sont prêtes à tout pour un scoop. Elles coucheraient avec un vampire, pour un entretien avec un vampire. (...) Rien ne les détournera de leur objectif, qui est d'envahir les salles de rédaction, et de mettre la main sur l'actualité. Elles ne laisseront personne annoncer les mauvaises nouvelles à leur place. Elles ont déjà fait main basse sur la matinale de France info le week-end. Une a même l'audace de présenter la revue de presse dominicale. Si on ne fait rien, dans trente ans, elles auront trusté tous les postes. Il ne restera plus un homme dans les couloirs de France inter, et Europe 1 sera un nid à gonzesses. (...)

21/10/2011

Il vous reste une rousse en magasin ?

jolie femme rousse yeux verts mode paris street style 1723.jpg

J'ai toujours rêvé d'épouser une vraie rousse. Avec des taches de rousseur, les cheveux roux, et une peau blanche. Très blanche. Je pourrais coucher avec elle plusieurs fois par jour.

- Et par nuit.

Je me contente d'une fausse blonde avec une peau blanche mais une toison noire. Ni taches de rousseur sur le visage, ni sur les bras, et si elle n'allait pas chez le coiffeur, elle serait châtain clair. Elle a les yeux noisette, ce qui pour une blonde est la pire chose qui puisse arriver. Les yeux noirs, c'est encore pire, mais c'est extrêmement rare. On rencontre aussi peu de blondes aux yeux noirs, que de brunes aux yeux violets. Alors que les blondes aux yeux noisette sont légion. On en rencontre un peu partout. Sur les boulevards, dans les cafés, les files d'attente des cinémas, aux caisses des supermarchés, à la sortie des usines, des écoles, dans les agences de voyage, dans les campings. On peut même en croiser sur l'autoroute. Il n'empêche, il y en a moins que de blondes aux yeux bleus. Il y a des millions de blondes aux yeux bleus sur cette planète qui part en vrille, et moi il a fallu que je complique les choses en allant chercher une blonde aux yeux noisette. Non seulement je n'ai pas eu de rousse, mais j'ai été incapable d'avoir une blonde aux yeux bleus.

Elles sont pourtant majoritaires, les salopes, et pas seulement aux Pays-Bas. Comme si les yeux marron étaient un défaut de fabrication. Comme si on mettait des yeux marron quand il ne reste plus assez d'yeux bleus en stock.

- On ne les a plus en bleu, mais il nous en reste en marron.

Les blondes aux yeux marron seraient des blondes au rabais. Un produit soldé, bradé, liquidé avant fermeture du magasin. On a du mal à les vendre. Dans les ventes, les enchères ne décollent pas, pour une blonde aux yeux marron, alors que pour une aux yeux bleus, les prix flambent. Ce n'est pas la rareté qui fait son prix. Mais un saphir aura toujours plus de valeur qu'un marron, ou une noisette.

Contrairement aux blondes merdiques, les rousses n'ont pas de prix. Si j'en avais épousé une, aujourd'hui je serais riche. Une rousse a la même valeur qu'une toile de maître. Un Degas ou un Rembrandt. Une belle rousse vaut même plus cher. En cas de divorce, j'aurais pu la revendre à un collectionneur au prix fort. Même une blonde aux yeux bleus, j'aurais pu en tirer un bon prix. Mais une blonde aux yeux noisette ne vaut pas un clou. Au prix où est le kilo de noisettes, et en admettant que chaque oeil pèse 500 grammes, j'en tirerais trois euros, quatre au maximum. Et si on fait le calcul au prix du marron, ce n'est guère mieux.

- Ma femme est invendable.

A part ses charmes, et sa peau blanche, qui a une certaine valeur à une époque où les peaux foncées envahissent les écrans, je ne vois pas ce qu'elle pourrait vendre. J'espère quand même pouvoir la refourguer à un amateur de gros seins. Avec l'argent, plus le crédit contracté à la banque, je n'arriverai même pas à m'acheter une rousse. En tout cas pas une rousse avec des taches de rousseur et des yeux verts ou bleus. A la limite, une rousse aux yeux marron, avec airbag en option. Ou une rousse d'occasion, qui a déjà beaucoup servi.

Je vais procéder par étapes. Je vais d'abord acquérir une blonde aux yeux bleus avec la vente de ma femme et le crédit de la banque. Et si un jour je fais fortune, j'achèterai Susan Sarandon ou Rita Hayworth si elle n'est pas morte. Ensuite je l'échangerai contre Sandrine Kiberlain.

Sinon j'irai dans une agence de comédiens, et je choisirai une figurante rousse sur photo.

 

(photo)

08:00 Écrit par marronnier dans Fiction, Littérature | Tags : rousse, couple, susan sarandon | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/10/2011

Corinne Lepage y va pour emmerder Eva

eva joly,corinne lepage,écologie,élection présidentielle

- Qu'est-ce qu'elle vient m'emmerder, celle-là ?

- Elle veut me piquer des voix ?

- Dis quelque chose, Noël.

- Qu'est-ce que tu veux que je te dise ?

- Elle a décidé de nous faire chier, c'est tout.

- Elle veut te couper. L'herbe sous le pied.

- Siphonner ta réserve de voix, pour les transvaser du réservoir de gauche de ta 4L verte au réservoir de droite de sa Smart Fortwo.

- Garde ton sang-froid de Danoise née en Norvège. Reste froide comme une glace italienne, un verre de rosé avec des glaçons.

- Je ne suis pas danoise, et je déteste le vin blanc.

- Ne sois pas furieuse, verte de rage, respire profondément.

- Ce n'est pas la fin des haricots verts.

- Tu gagneras le match de la blonde contre la brune. De la juge contre l'avocate. De la vieille contre la jeune.

- Tu crois ?

- Mais oui, d'ailleurs si ça se trouve, tu la mettras en examen avant le premier tour.

- Pour avoir acheté des fleurs artificielles, et des pots en plastique.

- Elle sera obligée de se retirer.

 

(photo)