Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2011

Marine Le Pen a gardé le garde du corps de son père

Il s'appelle Thierry Légier. C'est un malabar de 1,90 mètre pour 97 kilos. Pendant 18 ans, il a été le garde du corps de Jean-Marie Le Pen. Il était son double, son ombre. Il était collé à ses basques. Pendant 18 ans, il ne lui a pas lâché la grappe, les baskets, ou plutôt les mocassins. Sur toutes les photos, toutes les images à la télé, de Le Pen, il y avait toujours derrière lui un type blond au crâne rasé qui le dépassait d'une tête et ne le lâchait pas d'une semelle, l'air impassible, serein, sûr de sa force et de ses biceps. C'était lui.

Aujourd'hui, alors qu'avec la retraite de Jean-Marie Le Pen il croyait sa mission au Front national terminée, Marine Le Pen a décidé de le garder pour assurer sa sécurité. L'histoire d'amour entre cet homme au front dégarni et le Front national n'est donc pas terminée. Après avoir protégé un homme qui aurait pu être son père, il protège une femme qui pourrait être sa soeur. C'est une histoire de famille.

Le voici en embuscade derrière Marine Le Pen au Salon de l'agriculture :